PARTAGER

C’est la saison des hommes politiques. En attendant le 30 juillet, ils échafaudent leurs stratégies, multiplient les sorties médiatiques et oublient leurs querelles d’hier et mettent en place leurs alliances de circonstance. Comme ils considèrent que les électeurs sont amnésiques, ils gomment leur passé. C’est le temps des coalitions électoralistes. Même Marianne s’inspire des politiciens sénégalais. Avec la victoire de Macron, c’est aussi la décomposition politique en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here