PARTAGER

La bataille pour les Légis­latives sera âpre à Bignona. Et, peut-être, pour la guerre des tendances entre responsables apéristes ou de la mouvance présidentielle. Le parti présidentiel «n’a jamais gagné» Bignona et c’est pourquoi Aubin Jules Mar­cel Sagna s’engage à y remédier en vulgarisant «l’action politique de Macky Sall dans la région naturelle de la Casa­man­ce». L’actuel secrétaire général du ministère des Infrastructures terrestres et du désenclavement veut faire basculer la commune dirigée par Mamadou Lamine Keïta, qui a décidé récemment d’accompagner le Président Sall par son mouvement de soutien. Pour ce faire, M. Sagna entend s’inscrire dans «une logique de complémentarité avec le président du Conseil départemental de Bignona, Mamina Camara, qui s’est positionné au niveau départemental». Sans le dire, Aubin Sagna n’entend pas faciliter la tâche au maire, devenu ex-Pds. «Je vais travailler avec toutes les personnes qui veulent appuyer la politique du Prési­dent», a-t-il expliqué lors d’un point de presse, à Dakar. Il promet de relever le «faible niveau de développement de cette commune» par un programme politique axé sur «la promotion de la femme et l’éducation des jeunes». Il dit : «Nous avons tous vu les étudiants de Bignona arrêtés pour avoir réclamé une aide, alors qu’une somme est prévue dans le budget de la commune (…). Dans certains villages les femmes faisaient 7 km pour décortiquer l’arachide alors qu’il suffisait d’acheter une machine, mais aussi les problèmes liés à la santé.» Selon lui, «ce sont les secteurs sur lesquels il faut s’appuyer pour le développement à la base».
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here