PARTAGER

A son dernier tournant, la campagne commence un peu à s’animer. Le candidat Macky Sall qui, jusque-là, était la cible de petites phrases commence à en lancer à son tour. Et tandis que ses partisans se contentent pour la plupart de tirer sur Ousmane Sonko, lui semble vouloir faire de Idrissa Seck sa tête de turc. Mais Macky sait que sur ce terrain, il s’attaque à forte partie. S’il y a une chose dont on peut être sûr qu’il n’est pas mieux doté que l’ancien maire de Thiès, c’est l’élocution et le sens de la repartie. Si Idy se mettait à tirer, les saillies de Madické pourraient passer pour bien innocentes à côté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here