PARTAGER

La surpriorité que constitue le pompage ou l’évacuation des eaux va finir par installer une véritable bataille de l’opinion axée sur les chiffres, entre le pouvoir et l’opposition. Les exigences posées hier par le leader de Pastef et le Pds ne font que susciter une polémique à venir et qui ne manquera pas d’être vive.
Le dialogue politique avait singulièrement installé une sorte de trêve à laquelle le ciel a mis fin en ouvrant ses vannes sur le pays. Mais on était loin d’imaginer que la clôture de ce conclave préfigurait une controverse autour des gros dégâts causés par les eaux de pluie. On va vers un hivernage abondant en…paroles politiciennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here