PARTAGER

La Côte d’Ivoire confirme ses difficultés du moment. En manque de réalisme et absolument pas rassurants défensivement, les Eléphants ont sombré à domicile face à la Guinée (2-3) samedi à Bouaké pour la 1ère journée des éliminatoires de la Can 2019. Bousculés par des visiteurs en jambes durant les premières minutes, les hommes de Marc Wilmots ont pourtant sorti la tête de l’eau et fait mouche sur leur première véritable occasion par Seydou Doumbia. Servi par Seri, le buteur du Fc Bâle fêtait son retour en sélection par une frappe en pivot victorieuse (1-0, 14e).
Valeureux, le Syli National ne s’est pas fait prier pour profiter de ces maladresses et, à la demi-heure de jeu, Diallo égalisait en reprenant à bout portant une frappe insuffisamment repoussée par Gbohouo (1-1, 32e). Au cours d’une seconde période disputée, Doumbia pensait d’abord vivre un scénario rêvé en reprenant victorieusement une frappe de Cornet repoussée par le gardien pour signer un doublé et remettre les Eléphants en tête (2-1, 62e).
Mais les Guinéens ne lâchaient rien et, dans la foulée, Kamano profitait de la passivité de la défense ivoirienne à la suite d’un avantage laissé par l’arbitre pour remettre à nouveau les pendules à l’heure (2-2, 66e). Le scénario tournait même au cauchemar pour la Selefanto lorsque Camara, à la suite d’une touche, profitait de l’apathie de la défense locale pour servir Naby Keïta qui crucifiait Gbohouo de près (2-3, 79e).
Bien sûr, les absents de poids étaient nombreux (Koné, Dié, Zaha, Kodjia, Kalou, Gervinho), mais il est sûr que cette défaite, la première des Eléphants à Bouaké, va laisser des traces…

Trois ex-champions d’Afrique battus
A l’arrivée, le fait marquant de cette première journée des éliminatoires de la Can 2019 est la défaite de trois ex-champions d’Afrique. La Zambie championne d’Afrique 2012, le Nigeria sacré en 2013, et bien sûr la Côte d’Ivoire titrée en 2015, ont tous chuté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here