PARTAGER

Première nation africaine et considérée comme l’un des favoris de la Can, l’Equipe nationale du Sénégal est tombée (0-1) logiquement hier face à l’Algérie. Une défaite pleine d’enseignements et qui devrait pousser Aliou Cissé et ses hommes à se réajuster au plus vite.

Trois êtres vous manquent et tout s’écroule. Sans Idrissa Gana Guèye, Ismaïla Sarr et Salif Sané, l’Equipe nationale a complétement perdu son football hier face l’Algérie vainqueur de cette finale du Groupe C.
Dominés sur tous les plans par une brillante équipe algérienne bien appliquée et agressive au marquage, les Lions enregistrent leur première dans cette Can mais aussi la première après un parcours sans faute lors des éliminatoires.

Retour raté de Sadio, Mbaye Niang encore transparent
Pourtant, de l’espoir, il y en avait avec le retour de Sadio Mané titularisé en attaque avec Mbaye Niang et Diao Baldé Keïta. Absent contre la Tanzanie pour cumul de cartons, l’attaquant de Liverpool était très attendu. L’espoir n’aura finalement rien donné. En manque de rythme, après une absence des pelouses de 3 semaines, le «Red» a eu du mal à accélérer pour surprendre la défense algérienne.
Quant à Mbaye Niang, il a encore été transparent après sa première sortie ratée face à la Tanzanie où il a vendangé beaucoup d’occasions.
Il faut dire que tout s’est joué en seconde période (48e mn). Encore la tête aux vestiaires, les Lions encaissent un but sur une frappe à l’entrée de la surface de Mohamed Youcef Belaili. Un but important car intervenant dans partie fermée où les 22 acteurs ne se faisaient aucun cadeau.
Avec un bon pressing, les Fennecs ont beaucoup gêné les relances de la défense sénégalaise poussant Koulibaly et Kouyaté à jouer long. Envoyant du coup au charbon Mbaye Niang complétement esseulé.
Malgré tout les Sénégalais ont poussé jusqu’à occasionner un penalty par Sadio Mané malheureusement «oublié» par l’arbitre zambien Janny Sikazwe (encore lui). Ce dernier, va même fermer les yeux sur une agression à l’entrée de la surface d’un défenseur algérien qui méritait l’expulsion.
Les entrées de Sada Thioub, Henri Saivet et Mbaye Diagne n’ont rien apporté. Le Sénégal concédait ainsi sa première défaite dans cette Can. Les Lions du coup redescendent sur terre avant de jouer leur qualification lundi prochain contre le Kenya.

 wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here