PARTAGER

A Yoff-Layène hier, pour l’ouverture de sa campagne, Amadou Bâ a promis un avenir radieux aux Sénégalais dans «2 ou 3 ans» en cas de «majorité écrasante» de Benno bokk yaakaar à Dakar. La tête de liste départementale accompagnée de son second, Abdoulaye Diouf Sarr, a été reçu par Seydina Issa Laye.

Amadou Bâ a démarré sa campagne hier, à Layène. La tête de liste de Benno bokk yaakaar (Bby) dans le département de Dakar a appelé les Sénégalais à donner une «écrasante majorité» au Président Macky Sall pour lui permettre de poursuivre sa politique économique. «Les politiciens ont tendence à promettre des choses qu’ils ne tiennent jamais. C’est le cas de l’opposition. Si les Sénégalais soutiennent le Président Macky Sall en lui donnant une majorité écrasante, nous sommes sûrs que le Sénégal verra un changement économique constaté de tous d’ici 2 ou au plus tard 3 ans», a déclaré le ministre de l’Economie, des finances et du plan, accompagné de Abdoulaye Diouf Sarr, Zahra Iyane Thiam, Malick Diop, entre autres responsables de Bby. Il poursuit : «La Chine qu’on chante aujourd’hui a travaillé pendant 30 ans sans faire de bruit. Le Sénégal, depuis 5 ans, est sur les rampes de l’émergence. On a déjà semé les graines. On commence même à récolter avec les réalisations que l’on voit. Il n’y a pas de région, de département ou de village au Sénégal où on peut nous reprocher de n’avoir rien fait.»
Cependant, pour une victoire de la coalition présidentielle, il appelle tous les responsables du pouvoir à l’unité. «Amadou Bâ tête de liste ne peut pas gagner. Il faut une équipe. Nous sommes 7 sur la liste et chacun doit se considérer comme une tête de liste», dit-il, avant de justifier le démarrage de sa campagne à Layène. «Nous fondons beaucoup d’espoir en Layène. C’est pourquoi lorsque j’ai discuté avec Abdoulaye Diouf Sarr, on s’est entendus sur le fait qu’on ne peut trouver meilleur endroit que Layène pour démarrer la campagne à Dakar. On sait que notre victoire passe par vos prières», dit-il au fils aîné du khalife, Seydina Issa Laye. «Sans tourner autour du pot», Abdoulaye Diouf Sarr précise que non seulement Bby «sollicite des prières», mais aussi elle «voudrait le soutien de toute la communauté layène». Un appel loin d’entrer dans l’oreille d’un sourd car, Seydina Issa Laye, qui ne cache pas sa proximité avec Macky Sall qui l’a nommé haut-conseiller, a apporté son «soutien total» à Amadou Bâ et Cie. Il faut souligner que le porte-parole du khalife, Mamadou Lamine Laye, n’était pas présent à cette rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here