PARTAGER

Il y a quelques jours, Patrick Klugman, membre du Conseil de Paris, au nom dudit conseil et de Mme Anne Hidalgo, maire de la capitale française, a annoncé la mise sur pied d’un «Obser­va­toire international des maires en danger». Après avoir cité le nom de Khalifa Sall, en prison pour détournement présumé de deniers publics, ce proche de Anne Hidalgo a essuyé les attaques de la part de l’Alliance pour la République. Maintenant, c’est au tour de la coalition présidentielle de tirer sur les souteneurs parisiens du maire de Dakar. Dans un communiqué, le Secrétariat exécutif permanent (Sep) de Benno bokk yaakaar, «condamne avec fermeté cette intrusion délibérée du Conseil de la mairie de Paris, en tête madame le maire de la capitale française, de son toupet à se retrouver dans un passé de colons au point de commenter et de s’immiscer dans un dossier pendant devant la justice sénégalaise». Pour Bby, Anne Hidalgo «aurait plus à s’occuper de ses grandes roues, qu’elle sache que la ‘’France-Afrique’’ est révolue». L’Apr et ses alliés de rappeler le cas du Canadien. «Que dit-elle de son autre ami Michaël Applebaum derrière les barreaux pour fraude et abus de confiance ou la remarque exclusive est complaisamment réservée aux tiers monde ?», s’interroge-t-on.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here