PARTAGER

Les Lions du beach soccer connaissent leurs adversaires de la prochaine Can «Egypte 2018». Logée dans la poule B, ils retrouvent deux vieilles connaissances à savoir le Nigeria et la Libye. Le Manager général, Ibrahima Ndiaye Chita, prévient que ce ne sera pas facile.

Plus qu’un mois et demi nous sépare de la prochaine Can de beach soccer prévue en Egypte du 8 au 14 décembre prochain. En tant que champion d’Afrique en titre, le Sénégal y sera pour défendre son «bien». Et pour y parvenir, les Lions de la plage auront sur leur chemin en matchs de poule le Nigeria, vice-champion d’Afrique, la Libye et la Tanzanie.
Commentant cette poule, le Manager général de l’Equipe nationale du Sénégal, Ibrahima Ndiaye Chita, juge cette poule «très relevée». «Ce n’est pas une poule facile. C’est tout sauf facile pour nous», prévient-il.

Un Nigeria revanchard
Avant d’argumenter : «Pour faire une analyse globale de la prochaine Can, je dirais que toutes les huit équipes se valent. Il faudrait que le Sénégal soit à la hauteur de l’évènement. En ouverture, nous aurons le Nigeria sur notre chemin. Cette équipe jouera ce match avec l’esprit revanchard si on sait que le Sénégal l’avait battue en finale de la dernière édition de la Can disputée chez elle. Le même état d’esprit va certainement animer l’équipe de la Libye que nous avions aussi dominée en 2016.»
Quid de la Tanzanie ? Chita indique que «la Tanzanie aussi mérite respect malgré que cette équipe joue la première Can de son histoire. En fait, la Tanzanie est la grande inconnue. C’est une équipe qu’on ne doit pas prendre à la légère. Donc rien n’est encore gagné d’avance», alerte l’ancien international.
Forts de cela, les Lions doivent bénéficier d’une préparation très poussée. Mais le seul hic est que les Lions n’ont pas encore de matchs à se mettre sous la dent même si le staff technique peut se réjouir de pouvoir compter sur l’intégralité des joueurs qui avaient été sacrés pour une quatrième fois lors de la dernière Can au Nigeria.

En attendant les matchs amicaux…
En attendant la liste des 12 Lions à deux semaines de la Can, l’Equipe du Sénégal a débuté un stage fermé depuis hier à Toubab Dialaw avec un groupe de 16 présélectionnés. Et ce jusqu’à vendredi prochain. Il en sera ainsi jusqu’au début de la Can.
En ce qui concerne les expatriés, Chita révèle que des correspondances ont été envoyées à leurs clubs pour solliciter leur libération. Les deux sociétaires de Real Munster en Allemagne, le capitaine et gardien de l’équipe, Al Seyni Ndiaye et Vieux Ibra Thioune, ainsi que le défenseur Mamadou Sylla, évoluant au Liban, sont attendus pour rejoindre la Tanière.
Notons que dans la poule A, on a le pays-hôte, l’Egypte. Les Pharaons feront face au Maroc, à la Côte d’Ivoire et à Madagascar. Le tournoi aura lieu du 8 au 14 décembre prochain à Sharm El Sheikh. Les deux finalistes se qualifieront pour la Coupe du monde 2019 organisée au Paraguay.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here