PARTAGER

Il a fallu moins de 24h à la police de Mbour pour mettre la main sur les assassins de ND. Guèye, âgée de 2 ans, qui a été retrouvée égorgée et enterrée à l’intérieur d’un bâtiment en construction au quartier Baye Deuk à Mbour. En effet, suite aux auditions de certaines personnes interpellées, les limiers ont appréhendé ce samedi dans la matinée le fils d’un grand trafiquant de chanvre indien, considéré comme étant le présumé meurtrier. Dans la recherche de la manifestation de la vérité, il n’a pas été le seul à être arrêté, car six autres personnes ont été appréhendées dans le cadre de cette enquête, dont les deux autres complices, la femme et le fils du présumé meurtrier. Les personnes mises aux arrêts dans le cadre de cette enquête étaient d’anciens locataires dans la maison où la fille habitait. Pour arriver à mettre la main sur le meurtrier et ses complices, la police a usé de subterfuges pour endormir les mis en cause afin de mieux les ferrer. Elle leur a fait croire que les premières personnes étaient les coupables pour mieux les confondre. Et ça a payé…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here