PARTAGER

Par Wilfried GNANVI – La nouvelle est tombée comme un grand coup de massue sur le Bénin. L’opérateur économique béninois, Sébastien Ajavon, a été arrêté et placé en garde à vue dans l’après-midi du vendredi 28 octobre 2016, pour une affaire de trafic de drogue. Dix-huit kilogrammes de cocaïne ont été saisis dans un container destiné à la société Comon-Cajaf dont Sébas­tien Ajavon est le propriétaire. C’est le début d’un casse-tête pour le Président béninois Patri­ce Talon, en raison de ses relations privilégiées mais à polémiques, avec Ajavon, l’une des principales personnes à l’avoir porté au pouvoir en avril dernier.
La confusion est grande et grandissante au sein de l’opinion. D’aucuns estiment que seule la justice permettra de voir clair dans cette affaire. Mais d’autres dénoncent déjà un complot ourdi par le régime béninois en place pour noyer Sébastien Ajavon dans une «sale intrigue». Histoire dit-on, de «mettre hors d’état de nuire, ce faiseur de roi afin qu’il n’ait aucun moyen de faire un éventuel retournement de veste contre Talon». Rocam­bolesques rumeurs tenant de faits étonnants. Mais que doit faire le régime en place, en attendant la fin de l’épisode, de toutes les excitations ? Que faire pour résoudre l’équation selon laquelle, un proche du pouvoir est en difficulté avec les lois de la République ? Si dès la survenance du problème, le pouvoir Talon pesait de tout son poids pour étouffer l’affaire et faire libérer Sébastien Ajavon, comment auraient réagi les uns et les autres ? Cela aurait sonné sans doute comme si le pouvoir Talon, en récompense à son partenaire au sacre du 06 avril dernier, a empêché la justice de faire son travail. Beaucoup de réactions auraient surgi ça et là. Mais depuis la mise en garde à vue d’Ajavon, le régime Talon a fait : «motus et bouche cousue !». Cette attitude a poussé des pro-Ajavon, des membres de la société  civile, des syndicalistes, des politiciens…,  à faire un procès d’intention au gouvernement béninois en le traitant de tous les noms d’oiseaux. Quels que soient les tenants et aboutissants de l’Affaire Ajavon, quelle qu’en soit l’issue, ça serait un véritable casse-tête pour le pouvoir Talon.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here