PARTAGER

Benoît Sambou juge «incohérente» le rassemblement de l’opposition vendredi dernier, réclamant la libération de Khalifa Sall. «Pourquoi n’ont-ils pas marché pour défendre Karim Wade ? Peut-être qu’ils l’ont considéré coupable. Khalifa Sall a été arrêté dans les mêmes conditions dans le cadre d’une enquête. Qu’ils attendent que la justice se prononce ! Le Sénégal est un pays où aucune liberté n’est menacée», a déclaré le ministre conseiller, vendredi dernier au Cices, en marge d’une conférence sur «Le rôle des femmes pour le développement et l’émergence», organisée par l’Association Ensemble pour l’émergence (Eped) et la Confé­dération des synergies de la Casamance (Consyc). Et à Abdoul Mbaye qui a été relaxé dans l’affaire l’opposant à son ex-épouse, l’Apériste de Ziguinchor dit : «Abdoul Mbaye n’a plus d’arguments. Il avait traité la justice de tous les noms alors que c’est un problème privé. Aujourd’hui, c’est quoi sa position ?» Le ministre-con­seiller souligne que l’opposition «n’ose pas engager un débat avec Macky Sall qui a un bilan très positif». La coalition Manko taxawu senegaal n’est composée, selon lui, que de partis politiques «en déliquescence». «Quels sont parmi ces partis ceux qui ont valeur de député ? A part le Pds, Rewmi est en débandade. Qui peut inquiéter la coalition présidentielle ? On n’a pas peur. Qui peut nier les performances économiques du Sénégal ? Il n’y a plus de coupure d’électricité. Tous les investisseurs sont tournés vers le Sénégal», ajoute M. Sambou.
ambodji@lequotidien.sn