PARTAGER

Les propos de Serigne Mbacké Ndiaye dans L’Observateur sur la suppression de la limitation du mandat présidentiel n’engage que lui. C’est la réaction du coordonnateur du Pôle de la majorité qui précise qu’il n’a jamais été question pour son groupe de discuter de ce point. Benoît Sambou reconnaît cependant cette proposition de l’ancien porte-parole de Wade «gênante», même s’il lui concède sa liberté en tant que chef de parti.

Que pensez-vous de la proposition de Serigne Mbacké Ndiaye sur la suppression de la limitation du mandat présidentiel ?
Cela n’engage que lui. Franchement, je ne l’ai jamais entendu parler de cela. Il ne l’a dit ni au sein de notre groupe ni dans la commission du dialogue politique. En tout cas, dans le Pôle de la majorité que je coordonne, je n’ai pas de reproche à lui faire.
N’est-ce pas gênant pour la majorité ?
C’est gênant, mais il est chef de parti. Il n’a qu’à le régler avec le président (de la République) ou avec la coalition Benno bokk yaakaar. On n’est de près ni de loin mêlé à cette affaire. Il est chef de parti et il peut dire ce qu’il veut dans la rue. J’insiste qu’il ne l’a jamais dit devant moi. Donc, je ne peux pas attester qu’il l’a dit.
Serigne Mbacké Ndiaye est-il toujours dans le Pôle de la majorité ?
Non, nous sommes des acteurs politiques. La coalition Benno bokk yaakaar, c’est quand même plus de 200 à 300 organisations politiques et sociales. On ne peut pas contrôler ce que chacun dit. Ce qui est important, c’est la vision du président de la République et l’action qu’il imprime à la marche du pays.
Il soutient que c’est parce que les autres pôles ont proposé la suppression du cumul de fonctions chef de l’Etat-chef de parti et de l’article 80 qu’il a fait cette proposition…
Avant de faire une proposition, il faut d’abord la partager avec nous. Il ne l’a pas fait. Donc, sa proposition ne peut pas être portée par le groupe de la majorité.
Pouvez-vous assurer que votre groupe ne portera jamais la proposition de mandat illimité du président de la République ?
Elle n’est pas portée et elle ne saurait être portée par la majorité, ce n’est pas possible. Ce point n’est même pas au menu de nos discussions. C’est clair. Maintenant, s’il l’a dit, il n’a qu’à l’assumer. Il faut que les gens sachent raison garder. C’est trop facile qu’une personne donne son point de vue et qu’on veuille y associer tout un groupe. Vous avez le droit de donner votre point de vue au sein de votre entreprise, non ?
Oui, mais sauf si ça ne va pas à l’encontre des intérêts de l’entreprise…
Non, ce que la personne a dit ne nous engage pas. Encore une fois, ce n’est la personne de Serigne Mbacké Ndiaye qui m’intéresse, mais la mission qui m’est confiée et la position de la majorité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here