PARTAGER

Joe Biden est depuis samedi, selon les médias américains, le 46ème Président des Etats-Unis. Il sera installé selon la Constitution le 20 janvier prochain, date de la passation de pouvoirs. Son adversaire, le candidat républicain et Président sortant Donald Trump, conteste les résultats et annonce des recours.

C’est la fin du «Trumpisme» : Après quatre jours de suspense insoutenable pour les Amé­ricains, le candidat démocrate Joe Biden a été élu le samedi 46ème Président des Etats-Unis. Agé de 78 ans le 20 janvier prochain, date de la passation de pouvoirs inscrite dans la Cons­titution, il sera officiellement le plus âgé dirigeant de l’histoire du pays. Sa colistière Kamala Harris, quant à elle, sera la première femme et la première Afro-Américaine, à être vice-présidence de la première puissance militaire et économique du monde. «Je m’engage à être un Président qui ne cherche pas à diviser, mais à unifier. Qui ne voit pas des Etats rouges et des Etats bleus, mais seulement les Etats-Unis», a déclaré Joe Biden au soir de la déclaration par les médias de sa victoire face au Président sortant, le Républicain Donald Trump. Et d’ajouter : «A tous ceux qui ont voté pour le Président Trump, je comprends votre déception. Mais maintenant, donnons-nous une chance ! Il est temps de laisser de côté la rhétorique hostile, de faire baisser la température, de nous voir, de nous écouter à nouveau. Et pour faire des progrès, nous devons cesser de traiter nos opposants comme nos ennemis.»
Mais le candidat républicain ne reconnaît toujours pas sa défaite. Pour Trump, l’élection présidentielle «est loin d’être terminée». Et dans la foulée, il annonce de nouveaux recours qui vont être déposés dès ce lundi. «Nous savons tous pourquoi Joe Biden se précipite pour se présenter faussement en vainqueur et pourquoi ses alliés dans les médias tentent avec autant d’efforts de l’aider : ils ne veulent pas que la vérité éclate. Le constat simple est que cette élection est loin d’être terminée», a martelé le Président américain sortant, dans un communiqué, selon plusieurs mé­dias. L’unité après le clivage créé entre les Américains, le Covid-19, le climat – il compte d’ailleurs réintégrer les Etats-Unis dans les accords de Paris sur le climat – sont entre autres défis du nouveau Président américain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here