PARTAGER

Les responsables de l’Apr du département de Bignona se réjouissent de la tournure judiciaire que connaît l’affaire des 94 mil­liards. Mais Ablaye Badji et ses camarades invitent les acteurs de ce dossier à laisser la justice, qui est assez outillée, faire son travail.

Par Ibou MANE-Correspondant

Les responsables apéristes du département de Bignona invitent les uns et les autres à jouer la carte de la sérénité dans le dossier des 94 milliards. «Avant, c’était beaucoup de spéculations. Aujourd’hui que le mis en cause porte plainte, nous estimons que cela permettra à tout le monde de connaître les tenants et aboutissants de cette affaire. Donc, la justice pourra clarifier cette affaire des 94 milliards», a déclaré le coordonnateur départemental de l’Apr. Ablaye Badji et ses camarades, qui étaient en conclave samedi, préfèrent ne pas s’épancher sur un dossier pendant devant la justice. «J’ai accusé, on a porté plainte contre moi et j’irai répondre ; la justice va clarifier et trancher. Il n’y a rien de plus simple que cela», a-t-il souligné, faisant allusion à Ousmane Sonko qui met en cause Mamour Diallo. Et à ceux qui soupçonnent une manœuvre pour liquider politiquement le leader du Pastef, le ministre conseiller du président de la République s’en désole. «Ce n’est ni l’Apr ni Benno bokk yaakaar, mais plutôt celui qui est accusé qui a porté plainte», précise M. Badji pour qui la justice n’a point besoin de se baser sur le rapport de l’Assemblée nationale pour trancher. «Respectons notre justice qui connaît son rôle, qui est compétente et suffisamment outillée pour savoir comment procéder», exhorte le natif de Thionck-Essyl qui, avec ses partisans, entendent reconquérir Bignona qui était tombée dans l’escarcelle de Sonko lors de la dernière Présidentielle.
Et justement, cette rencontre s’inscrivait dans le cadre de la relance des activités de l’Apr et ses alliés et qui a réuni les élus nationaux et les coordonnateurs communaux. «Nous avons ainsi commencé à décliner les stratégies pour la reconquête du terrain au niveau du département de Bignona, voire de la région de Ziguinchor. Ce, avec des échanges beaucoup plus profonds, plus sérieux, plus sereins pour des résultats que nous pensons à même de nous amener vers cette reconquête de l’électorat», espère Ablaye Badji. Pour ce faire, les Apéristes de Bignona ont procédé à «une mise à niveau de l’information après trois semaines d’absence, à l’identification des militants et à décliner leurs stratégies en direction des prochaines élections». Pour les membres de la mouvance présidentielle, la défaite de Macky Sall n’était qu’un «accident».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here