PARTAGER

Benno bokk yaakaar (Bby) de Bignona étale sa collecte de parrains près de deux mois après le début de la campagne. Face à la presse, le coordonnateur départemental a fait le bilan à mi-parcours. «A la date du 10 octobre 2018, nous sommes à un peu plus de 70% de notre objectif et nous pensons que d’ici le 15 novembre prochain, nous serons encore au-delà», a promis Ablaye Badji. En effet, le document de la majorité présidentielle sur l’état des parrainages indique que sur l’objectif de 41 mille 650 parrains fixés au département, elle en a déjà mobilisé 29 mille 450, soit 70,70%. Et dans un département où toutes les 19 communes sont dans l’escarcelle de la mouvance présidentielle, M. Badji souligne que cela est «encourageant et laisse augurer des lendemains meilleurs» en direction de l’élection présidentielle du 24 février. «Et comme nous prenons très au sérieux la candidature du Prési­dent Macky Sall, nous nous faisons le devoir de nous réunir régulièrement pour prendre en main cette question, la piloter pour voir là où ça évolue et là où il y a des faiblesses pour procéder éventuellement à des corrections», ajoute le ministre con­seiller auprès du chef de l’Etat.
Pour ce qui est des faiblesses, seules quatre communes (Mlomp, Coubalan, Manga­gou­lack, Kataba I) sur les 19 que compte ce département sont à «moins de 50%» par rapport à leurs objectifs. En revanche, se réjouit Bby de Bignona, «Sin­dian est à 125%, Kafountine à 98%, Ouonck à 97%, Djibi­dione à 90%, Tenghory à 86%, Bigno­na à 74%, etc.». Et pour Ablaye Badji, la coalition présidentielle a des «potentialités beaucoup plus importantes» que cela au niveau départemental.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here