PARTAGER
Abdoulaye Badji, Bby Bignona.

La majorité présidentielle de Bignona, fort pour l’heure d’un taux de parrainage de 88,38%, entend se mobiliser pour la réélection du Président Macky Sall au 1er tour. Une volonté réitérée dimanche, lors d’une Assemblée générale. Benno bokk yaakaar a également décliné ses stratégies de pré-campagne pour traduire ce parrainage en gain électoral.

Benno bokk yaakaar (Bby) de Bignona fait le point sur la collecte des parrainages dans les 19 communes du département toutes contrôlées aujourd’hui par la mouvance présidentielle. A la date du 10 décembre 2018, la majorité présidentielle élargie indique avoir recueilli 36 mille 814 signatures sur un objectif de 41 mille 650 fixé au département, soit 88,38%. Sur ce registre et à une semaine de la clôture des parrainages, 5 collectivités territoriales sur les 19 (Sindian 139,43%, Niamone 106,4%, Kafountine 106,51%, Djibidione 100,75% et Ouonck 108,52%) ont déjà franchi la barre des 100%. En outre, 7 autres ont obtenu un taux de parrainage compris en 80 et 100% avec Tenghory qui est à 97,30% et un dernier lot de 58 et 80%. Des résultats «globalement atteints» et qui ont de quoi satisfaire les responsables de la mouvance présidentielle fortement mobilisés dimanche dernier dans les locaux de la mairie de Bignona.
Cette rencontre aura permis, selon Ablaye Badji, de «corriger les manquements et les impairs au niveau de chaque collectivité, de se projeter et de réfléchir sur les stratégies de pré-campagne afin de maximiser les chances d’une réélection du Président Macky Sall au 1er tour». Pour le patron départemental de Bby, la prochaine étape est d’aller vers les populations pour faire de tous ces parrains de «potentiels électeurs». Concrètement, il s’agit, pour lui, d’occuper l’espace politique en créant des rencontres de mobilisation à l’échelle des arrondissements et en définissant le ciblage des personnes vers qui il faudra aller.
Le camp présidentiel s’est, en outre, réjoui de l’arrivée en leur sein du président de l’Ucs et maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé. Un renfort de taille qui se justifie, de l’avis de M. Badji. «Le Président Macky Sall a changé tout le centre-ville de Ziguinchor et il est en train de changer également les grands quartiers populaires de la commune comme Lyndiane. Cela suffit donc à un maire conséquent comme Abdoulaye Baldé pour l’accompagner. Et cela est une décision sage que les gens doivent chercher à compren­dre plutôt que de penser que c’est de la politique politicienne», martèle Ablaye Badji.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here