PARTAGER

La majorité présidentielle élargie a sillonné pendant trois jours les arrondissements de Kataba I, Sindian et Tendouck. C’était dans le cadre de rencontres publiques d’information dont l’objectif était de mettre à niveau leurs militants et sympathisants par rapport aux enjeux de la prochaine Présiden­tielle et de disséquer sur la pertinence de la réélection au 1er tour de leur candidat. Pour le coordonnateur départemental de Benno bokk yaakaar (Bby), leur action de pré-campagne s’inscrit dans une démarche de clarification vis-à-vis des populations. Clarifica­tions par rapport, note Ablaye Badji, aux réalisations de leur candidat Macky Sall dans les communes du département, par rapport à l’élection présidentielle du 24 février prochain et par rapport aux multiples agissements de l’opposition. Et sur ce registre, Ablaye Badji est d’avis que le combat des adversaires du Président Macky Sall n’est adossé à rien de sérieux et de réel. «Ceux qui ont été recalés l’ont ont été par leur propre résultat parce que le Conseil constitutionnel ne recale pas, mais constate. Et le Président Macky Sall est passé par-là», a-t-il soutenu. Selon le ministre conseiller du président de la République, si le chef de l’Etat avait la possibilité d’éliminer des candidats, il ferait tranquillement le vide autour de lui. «Ce qui n’est pas le cas, car il y a des candidats sérieux. Ceux qui n’ont pas eu le nombre de parrainages requis n’ont pas pu et doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes», dit-il. Et le pis, pour le responsable apériste de Bigno­na, est que l’opposition «voit malheureusement partout le Prési­dent Macky Sall sans pour autant voir ses réalisations, sans pour autant en parler».
Il en veut d’ailleurs pour preuve que le chef de l’Etat, concernant les revendications des syndicats d’enseignants, a «respecté» ses engagements, notamment l’indemnité de logement. «Et d’ici le 24 février, tout le monde entendra raison», promet-il. Sur les infrastructures tant annoncées dans le département de Bignona et pas encore totalement matérialisées, telles l’axe Tendième -Thionck Essyl et la réhabilitation du barrage d’Af­finiam, la route de Bignona-Sin­dian, M. Badji s’est voulu formel : «Le Président Macky Sall a une parole et la voie qu’il s’est tracé est assez claire. Il procède par étape dans la programmation de ses actions.» Suffisant pour lui d’indiquer que «c’est une certitude, au vu des parrainages dont la moyenne est de 120% au niveau départemental, que le candidat de Bby est en pole position pour la victoire finale».
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here