PARTAGER

Les populations des Kalounayes ont renouvelé dimanche leur pacte d’alliance avec Pape Diouf qui avait lancé le Mdr dans cette localité.

Baptisé à Ziguinchor en 2013, le Mouvement pour la démocratie et la République (Mdr) qui s’est transformé en parti politique le 2 avril dernier à Bambey a choisi à nouveau la capitale du sud, plus précisément Hatioum dans les Kalounayes, pour un nouveau baptême qui a pris les contours d’un meeting. Pape Diouf et sa délégation, composée entre autres du coordonnateur régional du Mdr, Iba Guèye, ont écouté les doléances des populations qui ont pour noms l’électrification, l’état désastreux de la route des Kalounayes, la santé, des problèmes d’eau et surtout l’agriculture. L’agriculture, activité qui occupe la quasi-totalité des jeunes et des femmes de cette localité et qui, selon le président de Kalounayes développement économique et social (Kdes), constitue le fondement même de l’existence des populations locales. «Ici, les gens travaillent encore avec la houe et le kandiadiou. Et si on veut atteindre l’autosuffisance alimentaire dans les Kalounayes, il faut se départir de ces moyens rudimentaires et opter pour une mécanisation de l’agriculture. Et nous continuerons à nous battre pour changer les choses», a dit Arona Sané. Une position fortement soutenue par la porte-parole des femmes, celui des notables, le représentant local et le coordonnateur régional du Mdr.
En réponse à leurs doléances, l’ancien ministre de l’Agriculture sous Wade a déclaré : «Vos préoccupations, je compte les transmettre fidèlement au président de la République. Je le ferai avec une grande fierté d’autant plus que je connais son programme à travers le Pse, notamment dans le domaine de l’eau, l’électricité et l’agriculture.» Mais pour cela, le président du Mdr a demandé aux populations des Kalounayes en général et de Hatioum en particulier de se mobiliser autour de son parti et de Benno bokk yaakaar afin de donner «les coudées franches» au Président Sall par une majorité parlementaire lors des Législatives du 30 juillet.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here