PARTAGER

Le Port autonome de Dakar a encore fait de bons résultats. «Les états financiers arrêtés au 31 décembre 2019, dégagent un résultat net bénéficiaire de 13 milliards 940 millions 020 mille 075 francs Cfa et des capitaux propres de 112 milliards 876 millions 607 mille 331 francs Cfa», note un document remis à la presse mercredi, en marge de la réunion du Conseil d’administration du Pad.
Cette performance, d’après les services de Babacar Sadikh Bèye, Dg du Port, «est le résultat de l’augmentation du chiffre d’affaires de 8,93% et de la diminution des charges d’exploitation de 17,42%.
De 49 milliards 219 millions en 2017, le chiffre d’affaires est passé à 61 milliards 390 millions en 2019, soit une variation relative de 24,72%».
Au sortir de l’exercice de 2018, le Pad avait fait des bénéfices avant impôts de 9 milliards et avait payé en impôts 3 milliards aux services du fisc, soit un bénéfice net de plus 6 milliards de francs. «Un record jamais égalé dans toute l’histoire du port», disait Babacar Sadikh Bèye.
Sur les faits marquants, la Direction générale de l’infrastructure portuaire liste entre autres, le lancement des travaux de réhabilitation du môle 3 pour un montant de 21 milliards de francs Cfa, l’inauguration du parking d’attente pour la gestion des flux de camions, le dragage des postes à quais 81 et 91 des môles 8 et 9.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here