PARTAGER

Amath Suzanne Kamara juge «très positif» le bilan des cinq ans du Président Macky Sall à la tête du Sénégal. «Avec ses nombreuses réalisations, à travers le Plan Sénégal émergent et le Pro­gramme d’urgence de développement communautaire, le chef de l’Etat a fini de convaincre les Sénégalais, même les plus sceptiques, quant à ses capacités à mener notre cher Sénégal vers l’émergence», lit-on dans un communiqué. Cependant, le coordonnateur de cette tendance du Réseau des enseignants de l’Apr s’engage à donner à Macky Sall une majorité «confortable» aux Législatives et à lui permettre d’avoir un second mandat en 2019. M. Kamara et ses camarades qui disent avoir «définitivement tour­né la page Youssou Touré» informent, en revanche, que «sur instruction du Prési­dent Macky Sall, une médiation a été menée par le Premier ministre et Me Oumar Youm, mais n’a pas encore donné les résultats escomptés». Ce, expli­que-t-il, du fait de «l’entêtement» de Youssou Touré qui maintient qu’il est le coordonnateur des enseignants du parti au pouvoir. Pour lui, ce dernier a «perdu toute crédibilité, mais surtout la confiance des camarades». Il rappelle qu’«une nouvelle dynamique» depuis l’organisation du Conseil national du réseau a débouché sur la mise en place d’un nouveau bureau exécutif dont il préside aux destinées. «J’ai fait une tournée nationale dans les 45 départements du Sénégal pour redynamiser la structure», a-t-il ajouté. Youssou Touré, de son côté, annonce son Conseil national samedi prochain, après avoir renvoyé la manifestation initialement prévue le 25 mars 2017 dernier.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here