PARTAGER

6 mille arbres ont été plantés dans la région de Matam. Il s’agit-là du bilan à mi-parcours de la tournée de reboisement du ministre de l’Environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall.

Après les étapes d’Agnam, Thilogne et Dabia, la veille, la délégation du ministre de l’Environnement et du développement durable en visite dans la région a consacré la journée d’hier aux communes d’Ouros­sogui, Kanel et Matam. Abdou Karim Sall est satisfait de ce qu’il a constaté depuis le démarrage de sa tournée de reboisement. «Nous pouvons faire des projections en termes de réalisations, notamment ce qui a été planté sous la supervision des agents des Eaux et forêts, chasse et conservation des sols mais aussi les populations et les Asc qui ont accompagné la vision du chef de l’Etat, en l’occurrence le Pse vert», a déclaré Abdou Karim Sall.
Le ministre de l’Environ­nement et du développement durable se félicite de l’engagement des autorités administratives, du gouverneur, des préfets et des sous-préfets qui ont adhéré au projet ainsi que l’exécutif local et l’ensemble des maires de la région de Matam. «Nous ne sommes pas très loin de 6 mille arbres plantés depuis hier (Ndlr : Jeudi) et les choses sont en train de se dérouler dans d’excellentes conditions», se réjouit M. Sall. A l’en croire, les populations sont en train de faire des demandes de plans au niveau des pépinières existantes dans la région. «C’est pour moi une satisfaction, parce que je vois les populations collées à cette vision du chef de l’Etat de faire du pays un Sénégal vert», applaudit le ministre de l’Environnement.
Il pense que les autorités administratives, les chefs de service, les populations, les élus ont bien compris la territorialisation des politiques publiques recommandée par le président de la République. En effet, Macky Sall a demandé au ministre de l’Environnement et aux élus locaux de faire en sorte que les axes routiers et autoroutiers du pays soient reboisés. «Dans les prochains mois, vous verrez que la route principale qui mène à Matam est en train de prendre forme en termes de reboisement», promet Abdou Karim Sall.

3 Commentaires

  1. Monsieur le. Ministre, si vous arrivez à instaurer un suivi évaluation des nombre de plants installés par localité ainsi que les causes et % de réussite, vous serez un serviteur d’Allah qui aura contribué à la qualité de vie des créatures d’Allah. Bonne chance et réussite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here