PARTAGER

La Maison d’éducation Mariama Bâ de Gorée trône à la première place des établissements scolaires en termes de taux de réussite au Bac 2016. L’école devance l’Institution Notre Dame et le Prytanée militaire de Saint-Louis. Par ailleurs, les candidats au premier diplôme universitaire pour l’année 2017 ont jusqu’au 16 janvier pour s’inscrire.

Loin de la situation peu reluisante de l’école sénégalaise, qui accumule les mauvais résultats d’année en année, la Maison d’éducation Mariama Bâ enseigne l’excellence à ses élèves. En 2016, l’établissement, niché à Gorée, trône en haut de l’échelle des écoles ayant enregistré le plus fort taux de réussite au Baccalauréat 2016. Le directeur de l’Office du Bac, Babou Diaham, qui faisait hier face à la presse, a rappelé que ses services se sont basés sur les résultats des candidats présentés au Bac en utilisant l’indice d’excellence. En clair, ce principe consiste à calculer pour 100 candidats présentés par l’établissement, le nombre de points obtenus par ceux qui sont admis sur la base des mentions. Par conséquent, la mention passable passe pour un point, Assez Bien 3 pts, Bien 5pts et Très bien 7. Ainsi, le trio de tête est formé par la Maison d’éducation Mariama Ba, qui totalise 346,7 pts en termes d’indice d’excellence, suivie de l’Institution Notre Dame de Dakar (267,1pts) et le Prytanée militaire Charles Tchororé de Saint Louis (219,4pts).
Par ailleurs, le taux de réussite au Bac est de 35,6%, soit 54 mille 571 admis sur un total de candidats s’élevant à 153 mille 462. Malgré tout, le gouvernement préfère saluer la hausse du taux de réussite par rapport à 2015 qui était de 31,3%. «Le Bac 2016 a vécu à la satisfaction des autorités. Le ministère de l’En­seignement supérieur et de la recherche a adressé ses chaleureuses félicitations à l’ensemble des acteurs du Bac­calauréat», a souligné M. Diaham. En chiffres, le Bac 2016 a enregistré 3 123 mentions dont 11 «Très bien», 302 «Bien» et 2810 «Assez bien». La session 2016 tournée, l’Etat a déjà mis en place son dispositif pour assurer un bon déroulement du Bac 2017. Par conséquent, le registre des inscriptions est ouvert du 2 novembre 2016 au 16 janvier 2017 par arrêté du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche.
Cette session sera marquée par une plus grande implication des inspecteurs d’académie. «Je rappelle que les inscriptions sont reçues au niveau des établissements pour les candidats officiels ou les candidats individuels encadrés. Pour les candidats non encadrés, ils doivent s’adresser aux Centres académiques d’orientation scolaire et professionnelle de la région du centre d’examen choisi», fait savoir M. Diaham précisant que cette année «aucune inscription ne se fera à l’Office du Bac».
bgdiop@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here