PARTAGER

Dans un contexte marqué par le Covid-19 et le forfait de quelques cadres, c’était l’occasion pour certains d’honorer leur première sélection avec les Lions en tant que titulaires. C’est le cas du gardien de Strasbourg, Bingourou Kamara, du défenseur de l’Olympiakos, Oussey­nou Ba, ou encore de Mame Baba Thiam. Une première qui n’aura pas été facile pour les «bleus» qui, avec l’équipe en général, ont sombré (1-3) face à une équipe marocaine déterminée.
Sur les trois buts marocains, le pauvre Bingourou Camara a été impuissant face à une défense sénégalaise à la rue. Il a même sauvé l’équipe d’un quatrième but marocain en fin de partie.
De son côté, Ousseynou Ba a été très bon sur les sorties de balles et les duels. Mais il n’a pas été aidé par un Salif Sané hors du coup. Et qui d’ailleurs va laisser sa place à Pape Abou Cissé en seconde période. Mais à leur décharge, ils étaient trop exposés à cause d’un milieu de terrain loin d’être compact.

L’entrée intéressante de Boulaye Dia
Quid de Mame Baba Thiam ? Titularisé à gauche, il avait de la peine à se frayer un passage face à l’agressivité des Marocains bien aidés par l’arbitrage frileux du trio malien. Il faut aussi dire qu’il n’était pas gâté dans son couloir avec la présence de Hakimi qui aura posé de problèmes sur ce flanc gauche. Il cédera sa place à la 54e mn à Sidy Sarr.
Mais au moins quelqu’un a sauvé la face chez les «bleus». Il s’agit de Boulaye Dia. Entré en seconde période, le Rémois a été dangereux sur certaines actions s’offrant même une balle de but repoussée par le poteau du gardien marocain.
Pape Cheikh Diop et Joseph Lopy, entrés en cours de jeu, ont aussi tenté de faire bouger les choses. Mais la messe était déjà dite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here