PARTAGER

Le ministre des Sports, Matar Ba, a préfacé le livre du footballeur international, Makhète Diop, qui évolue en Arabie Saoudite (Al Saabab, D1). Dans ce livre, la journaliste sportive du quotidien STADES, Anta Faye Diop, prête sa plume au joueur qui raconte sa vie ponctuée d’énormes difficultés avant qu’il noue avec le succès. L’ouvrage s’intitule : «Footballeur dans le Golf : Richesses, écueils et frustrations.»

Tout a commencé quand Makhète échoue à l’entrée en 6ème. Ce fut un clin d’œil du destin. Il décida dès lors de se consacrer exclusivement au football, contre l’avis de son père, ancien intendant de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), qui marque sa déception. Très déterminé à réussir sans passer par l’école, il se heurte à de nombreux obstacles dans sa carrière de joueur : il a failli mourir d’une infection du genou, puis a échappé à la mort au début de la guerre en Syrie.
Miraculé, quand il découvre le championnat des Emirats Arabes Unis, il renoue avec la gloire au point de refuser un contrat avec Rennes dans le championnat français. Un championnat du Golfe dans lequel les joueurs sont très bien payés. L’auteur explique dans ce livre qu’on ne devient pas professionnel par hasard, c’est un travail au quotidien, c’est-à-dire que l’action est à la base du succès. Tous les secrets pour devenir professionnel sont racontés et à découvrir.
«La sortie d’un livre est un événement exceptionnel, explique la journaliste Anta Faye Diop. Je suis heureuse d’annoncer la sortie de cet ouvrage édité par la maison d’édition le Nègre International. Cette première phase sera suivie d’une promotion dont le clou sera la cérémonie de dédicace au retour de Makhète au Sénégal, afin que lui-même puisse répondre aux questions des journalistes.»

Pour la première fois, un footballeur sénégalais raconte sa vie
La journaliste d’ajouter : «Ce livre sur Makhète Diop est exceptionnel car, pour la première fois, un footballeur sénégalais en exercice ose raconter les détails de sa vie. C’est également une référence pour tous les jeunes qui souhaitent réussir dans le football, gagner convenablement leur vie et avoir un club à l’étranger. C’est aussi un encouragement pour que d’autres footballeurs racontent leur histoire.»
«Ecrire un livre n’est pas facile du tout, dit la journaliste en réponse à son rôle dans la réalisation de ce projet. C’est une préparation, une technicité, des déplacements et surtout beaucoup de solitude la nuit au moment où les gens dorment profondément.»
Anta Faye Diop n’a pas manqué de préciser qu’elle reviendra sur les étapes de la conception du livre, qui n’a pas été de tout repos. Car, prêter sa plume est un travail délicat, un exercice où on n’a pas le droit de trahir la pensée de l’auteur. Elle remercie Makhète de lui avoir fait confiance. Elle remercie également le ministre des Sports, M. Matar Bâ, qui n’a pas hésité à préfacer l’ouvrage, ainsi que les autorités sportives qui ont accepté de témoigner dans le livre, entre autres, Feu Pape Diouf, ancien président de Marseille.
Présentement absent, Makhète Diop sera bientôt à Dakar pour la cérémonie de dédicace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here