PARTAGER

«Macky Sall a déçu les Sénégalais», «les magistrats de la Crei ont perdu le sens de l’honneur et de l‘impartialité», «un régime désastreux»… Lors de son «message de Nouvel an», Karim Wade n’a pas été tendre avec le pouvoir en place. Coordonnateur de la Task force républicaine, Biram Faye n’a pas perdu de temps pour répondre au secrétaire général adjoint du Pds, chargé de l’Organisation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques. «Karim Wade a choisi de s’opposer par procuration et à distance. Ma conviction est qu’il est la source de la défaite de Wade et il continue de toujours créer des problèmes à son père», a d’abord répliqué M. Faye, invité hier du «Jury du dimanche» d’Iradio et Itv.
Malgré tout, Biram Faye estime que Macky Sall et Abdoulaye Wade ont de «bonnes relations». «Jusqu’à preuve du contraire, il n’y a pas d’éléments factuels prouvant une non entente entre les deux. Le Président s’entend avec tout le monde», a-t-il insisté. Le responsable apériste de Fatick est convaincu que Karim Wade peut rentrer au Sénégal et ne pense pas que le gouvernement le lui interdise. Pour autant, considère le directeur général de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (Asp), Karim Wade doit «respect et considération» aux magistrats du Sénégal ainsi qu’à l’endroit de tous les commis de l’Etat. Dans ce sillage, Biram Faye est favorable à l’instauration d’un Parquet financier, en remplacement de la Crei, si c’est la volonté du président de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here