PARTAGER

Pour Birame Gning, ancien candidat à la mairie de Yoff, Amadou Ba «n’est pas le concurrent» de Abdoulaye Diouf Sarr dans la commune. Malgré tout, le leader du Parti de la nouvelle solidarité «travaille» avec le ministre des Finances.

Battu par Abdoulaye Diouf Sarr lors des élections locales de juin 2014 à Yoff, Birame Gning, leader du Parti de la nouvelle solidarité (Pns), compte remobiliser ses troupes en direction des Législatives du 30 juillet. Cette absence de la scène politique se justifie par un «recul stratégique» afin d’«analyser» les raisons de sa défaite, mais aussi pour «ne pas gêner le maire Abdoulaye Diouf Sarr». M. Gning critique, cependant, la gestion de l’édile de la commune. «Je vois que la plupart des projets viennent du gouvernement. Depuis 3 ans, un quai de pêche a été construit par l’Etat. La rénovation du terrain de football est également un projet du ministère des Sports. Sur le plan du cadre de vie, des jardins publics sont érigés. Mais pour ma part, je ne sens pas encore l’action de la mairie», dit-t-il, affirmant attendre la fin du mandat pour porter un jugement définitif sur la gestion de Diouf Sarr.
Toutefois, il s’est prononcé sur la dualité entre Diouf Sarr et Amadou Ba pour le contrôle de l’Apr dans la capitale et notamment à Yoff. «Pour moi, le fait que Amadou Ba vienne à Yoff n’entrave en rien les affaires de Abdoulaye Diouf Sarr. Le ministre des Finances a le droit de venir à Yoff. C’est un ministre de la République. Partout où les populations ont besoin de lui, il doit répondre présent. Nous apprécions ses actions. Il a réglé pas mal de problèmes des Yoffois. Nous sympathisons avec lui. Je travaille avec lui sur beaucoup de choses. C’est mon ami», dit-il, se gardant de rentrer dans les détails. Il ajoute : «Sa dualité avec Diouf Sarr au sein de l’Apr ne nous intéresse pas. Il n’est pas à Yoff pour prendre la place de Diouf Sarr. Amadou Ba ne peut pas être maire de Yoff. Cependant, la jalousie est le propre des politiciens.»
S’agissant de l’affaire de Massalikoul Djinane où des Lébous ont reçu l’argent de Amadou Ba, El Hadji Birame Gning clarifie : «Les Yoffois ne se sont pas limités à aller voir Amadou Ba. Ils sont également allés 2 fois rendre visite à Diouf Sarr et d’autres ministres. Les Yoffois ne font pas ces actions pour défier Diouf Sarr. Nous avons besoin de toutes les personnes désirant aider notre chère commune. Amadou Ba n’est pas le concurrent de Diouf Sarr à Yoff. Il n’est pas influent à Yoff.» Pour les Législatives, le parrain du lutteur Modou Lô dit avoir engagé des discussions au sein de la mouvance présidentielle.
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here