PARTAGER

Sorti à la mi-temps contre Nantes, Alfred Gomis, le gardien de Dijon, pourrait souffrir d’une rupture des ligaments croisés du genou.

Mauvaise nouvelle pour Dijon. En effet, on craint le pire pour Alfred Gomis. Le deuxième gardien de but des Lions du Sénégal semble s’être gravement blessé ce samedi, lors de la réception du Fc Nantes (3-3), comptant pour la 24e journée du championnat de France de Ligue 1.
Remplacé à la mi-temps du match, Gomis a été touché au genou et son entraîneur, Stéphane Jobard, évoque une potentielle rupture du ligament du genou droit.
«On craint une rupture du ligament croisé postérieur du genou droit», a annoncé son entraîneur Stéphane Jobard, cité par le quotidien sportif français L’Equipe. «Les examens complémentaires seront passés a priori lundi. Si la nouvelle venait à être confirmée, ce serait un coup dur pour nous», a ajouté le technicien français.
Touché dans un choc avec Moses Simon, le gardien de Dijon Alfred Gomis a été remplacé à la pause par Runar Alex Runarsson.
La première égalisation du Fc Nantes, signée Moses Simon, a fait des dégâts. Alors que le Nantais venait de placer le ballon hors de portée deAlfred Gomis, l’attaquant et le gardien dijonnais se sont percutés au sol. Conséquence : le Nigérian a dû sortir en première période, boitant bas car touché au genou. Gomis, lui, n’a pas pu reprendre le jeu au retour des vestiaires, laissant sa place à Runar Alex Runarsson. Dijon et le staff des Lions du Sénégal retiennent donc leur souffle pour leur gardien qui pourrait voir sa saison prendre fin. L’Equipe nationale du Sénégal devant jouer en mars prochain deux matchs pour les éliminatoires de la Can 2021, contre la Guinée-Bissau.
Arrivé en août dernier de Spal (Italie), le gardien âgé de 25 ans est devenu un titulaire indiscutable et un maillon fort de son club, qui est actuellement 17e de la Ligue 1, la première place des non relégables du championnat d’élite en France.
Titulaire lors de cinq des sept matchs des Lions à la Can 2019, Alfred Gomis avait profité de la blessure du titulaire au poste, Edouard Mendy, à l’entame de la troisième rencontre de la phase de poules, face au Kenya, n’encaissant qu’un seul but, le fameux but de l’Algérien Bounedjah en finale du tournoi continental.
Faut dire que les deux derniers matchs de l’international sénégalais avec Dijon n’ont pas été un fleuve tranquille. Déjà contre Nîmes mercredi dernier, Gomis a été à l’origine d’une grosse boulette.
A force de vouloir jouer au plus malin, le gardien de Dijon s’est brûlé les doigts. Face à Nolan Roux, Alfred Gomis a été mal inspiré lors d’un dégagement en fin de première mi-temps. Alors que le score était de 1-0, le dernier rempart a dégagé directement sur l’attaquant nîmois qui n’en demandait pas tant. Ce 2-0 était également le score final. Avec cette grave blessure au genou ce samedi, il clôt ainsi une semaine très mouvementée.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here