PARTAGER

«Notre maire nous a embarqués dans un navire d’angoisse, de désarroi, de désespoir, de peine, de trouble.» Ce cri d’indignation est de l’Amicale des élèves et étudiants de la commune de Tassette (Ameet) qui faisait face à la presse pour dénoncer «certaines dérives» de leur maire, Mamadou Thiaw, par ailleurs secrétaire exécutif du Programme national de développement local (Pndl). Selon le président de l’Ameet, son amicale est «confrontée à des problèmes de logement du fait du blocage de la troisième tranche de notre subvention annuelle par le maire de Tassette». En effet, explique Mbaye Gaye, «après une longue lutte, nous étions tombés d’accord avec le maire pour que la subvention soit donnée en tranches trimestrielles. Il a, lui-même, publié cette information a travers son compte Facebook dans le groupe «Tassette sama gox ci laa bokk», mais il n’a pas respecté ses engagements. A chaque fois que nous avons reçu une tranche, nous en avons fait part à travers ce groupe, par souci de transparence». L’étudiant de dénoncer : «Nos étudiants qui logent à l’appartement que nous avons mis à leur disposition risquent d’être expulsés en pleine période d’examen. Nous réclamons la totalité de notre subvention, soit la somme globale de 3 millions de F Cfa. Pour l’instant, nous n’avons reçu que moins de la moitié, à savoir 1,3 million F Cfa.» Le président de l’Ameet n’a pas manqué de s’offusquer : «Les logements que le maire Mamadou Thiaw a obtenus au Campus social de l’Ucad au nom de tous les étudiants de Tassette et qu’il a décidé de politiser en écartant l’Amicale en question, pour favoriser une certaine catégorie d’étudiants au détriment d’autres.» Ce que «ne compte pas accepter» l’Ameet, qui «n’entend point jouer pas au chantage» et entend «aller jusqu’au bout de sa logique».

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here