PARTAGER

C’est connu. La Confédération africaine de football (Caf) ira en assemblée générale élective le 12 mars 2021, au Maroc. Une circulaire en date du 12 septembre 2020 annonce que le dépôt des candidatures est ouvert jusqu’au 12 novembre 2020. Cette même circulaire indique les conditions à remplir pour les postes de président de la Caf et de membre du Comité exécutif de la Caf.
Pour ce qui concerne le poste de président de la Caf, le concerné doit «être proposée par au moins une association nationale membre de la Caf ; à peine d’irrecevabilité, être soutenue par écrit, au moins par trois (03) associations nationales membres dont obligatoirement son association nationale membre. Il est précisé sur ce point qu’une association nationale membre de la Caf ne peut proposer et/ou soutenir plus d’un candidat ; le candidat à la présidence de la Caf doit avoir joué un rôle actif dans le football durant aux moins deux (02) des cinq (05) dernières années ayant précédé sa candidature et ne pas excéder l’âge de 70 ans».
Le deuxième point concerne les candidats au poste de membre du Comité exécutif de la Caf. Ici aussi, ils devront remplir des conditions avant de postuler. «Les noms des candidats doivent être transmis par leur association nationale au Secrétariat général de la Caf. Les candidats doivent, à la date de l’élection, être des membres Bona Fide de leurs associations nationales et ne doivent pas excéder l’âge de 70 ans.»
Pour les membres du Comité exécutif de la Caf, huit (8) ont leur mandat qui prend fin en 2021. Il s’agit de Fouzi Lekjaa (Afrique du Nord), Musa Bility (Ufoa A suspendu), Amaju Melvin Pinnick (Ufoa B), Adoum Djibrine (Afrique centrale), Suleiman Hassan Waberi (Centre-Est), Daniel Alexander Jordaan et Poste laissé vacant par Rui Eduardo Da-Costa (zone Sud), Isha Johansen (Membre féminin). Ils doivent donc passer par la case élection s’ils veulent conserver leur poste.
Il y aura également élection pour renouveler les membres africains au conseil de la Fifa. Car le mandat des Constant Sélémani Omari et Almamy Kabélé Camara (Afrique Francophone), Walter Mcmillan Nyamilandu-Manda (Afrique Anglophone), Tarek Bouchamaoui et Hany Abou Rida (Afrique Arabophone, Lusophone et Hispanophone) et Lydia Nsekera (Représentant féminin) arrive à expiration en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here