PARTAGER

Accroché à l’issue du sacre de Liverpool, Jurgen Klopp n’a pas pu cacher ses émotions en parlant sur Sky Sports. «C’est un mélange de l’histoire du club, nous avons trouvé un bon moyen d’écrire notre propre histoire et cela nous a donné beaucoup de pouvoir», a-t-il déclaré. «Ce succès c’est grâce à l‘atmosphère dans et autour du club, l’intensité de la façon dont tout le monde vit et respire le football dans ce club, puis nous avons eu une très bonne mainmise sur les joueurs que nous avons gardés et ceux que nous avons recrutés.»
Pour le technicien allemand, ce sacre, «c‘est un merveilleux mélange, nous avons su gagner ensemble. C’est incroyablement difficile dans ces compétitions mais cela a été possible avec cette cohérence qui nous anime. Il y a deux ans, nous avons joué une bonne saison mais en terminant quatrième. Il fallait poursuivre le travail, il fallait arriver à convaincre les gens. Et c’est ce que nous avons réussi».

«Il y a 30 ans, j’avais… 23 ans»
Très ému, Klopp d’ajouter : «C’est un grand moment, je n’ai pas les mots. Je suis complètement dépassé. Je n’ai jamais pensé que je me sentirais comme ça, aussi heureux, aussi ému. Les garçons aiment faire partie de ce club, ils aiment faire partie de l’histoire de ce club. C’est tellement agréable comment nous avons appris à gérer l’histoire, comment nous avons appris à utiliser l’histoire au cours des deux dernières années. C’est tout simplement incroyable.»
Par rapport à tout ce temps mis avant de décrocher ce titre, Klopp de se rappeler : «Il y a 30 ans, j’avais… 23 ans ; donc je ne pensais pas trop à gagner un titre avec Liverpool, pour être honnête ! Je n’avais aucune compétence pour ça ! 30 ans plus tard, je suis sacré. C‘est incroyable. Et tout le monde a fait le job. Ils ont tous fait tant d’efforts et je suis le gars chanceux qui s’assoit sur le banc en ce moment et qui fait maintenant partie de cette histoire, c’est tellement génial.»
Le coach des Reds a une pensée pour les fans. «Il y a un sentiment de soulagement car après l’interruption de trois mois, personne ne savait comment la saison allait revenir. Ce titre je le dédie à tous les fans. J’espère qu’ils vont le célébrer tous dans leur cœur et dans leur tête. Nous sommes ensemble et cette joie nous la vivons ensemble avec les fans.»
Les anciens n’ont pas été oubliés. «Stevie Gerrard, également Bill Shankly, Joe Fagan, Bob Paisley, Kenny Dalglish et Graeme Souness. Ils m’ont parlé, ils étaient évidemment très positifs à notre sujet. C’est bien, [mais c’est] grâce à eux parce que ce club a été construit sur ce qu’ils ont fait.»
L’homme qui a fait le quasi-impossible, l’homme qui a mis fin à la longue et douloureuse attente de 30 ans, l’homme qui a transformé Liverpool devenu le plus grand club d’Angleterre avait quelque chose de spécial à dire après sacre qu’il savoure, savoure, savoure…
wdiallo@lequotidien.sn
(avec Sky Sports)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here