PARTAGER

A l’image des autres académies du pays, à Saint-Louis aussi les candidats au Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) organisé par le ministère de l’Edu­cation nationale seront dans les centres d’examen. Dans la commune, toutes les dispositions sont prises pour un bon déroulement de cet examen qui constitue le premier pour les élèves de l’élémentaire après 6 ans de scolarité. C’est ce qu’a fait savoir l’Ief de Saint-Louis Commune, Cheikh Yaba Diop, qui, face à la presse, a indiqué que ses services ont pris sous son autorité toutes les mesures allant dans le sens de réussir une parfaite organisation de cet examen d’une très grande importance. En ce sens, il indique que les convocations des membres des commissions d’examen, notamment les surveillants, ont été acheminées à temps et les écoles assainies et préparées à recevoir les candidats.
Les mesures de sécurité qui s’imposent ont été également prises, selon l’Ief de Saint-Louis Commune qui a fait savoir qu’en collaboration avec les autorités administratives, les centres d’examen seront sécurisés au même titre que les épreuves qui ont été levées par les chefs de centre.
S’agissant des statistiques, Cheikh Yaba Diop a fait savoir qu’au total 4 373 candidats sont régulièrement inscrits dont 2 368 filles. Ces candidats seront répartis dans 27 centres. Ce nombre de centres a, selon lui, sensiblement augmenté du fait de l’augmentation du nombre de candidats.
L’Ief a lancé un appel aux parents d’élèves pour qu’ils sensibilisent davantage leurs enfants sur l’importance du Cfee, mais aussi pour qu’ils arrivent à l’heure dans les centres d’examen et qu’ils évitent la fraude, car elle ne sera admise sous aucune forme.
Il a attiré l’attention des parents sur le fait que c’est un premier examen pour leurs enfants et qu’ils doivent donc s’impliquer pour qu’il soit organisé dans les meilleures conditions. Pour une meilleure coordination, il a convoqué en réunion tous les chefs de centre pour échanger sur les enjeux de l’examen. Il les a ainsi exhortés à remplir pleinement leur mission dans le respect des recommandations du ministère et des autorités académiques.
L’Ief a également attiré l’attention de tous les acteurs sur le fait que le Cfee sera organisé cette année sous un nouveau format et qu’il va falloir pour eux administrer les épreuves en suivant scrupuleusement les recommandations qui leur ont été données. Pour lui, sa circonscription a déjà testé ce nouveau format, respectivement lors d’un essai national organisé par le ministère de l’Education et d’un autre communal organisé en interne. Pour une organisation parfaite et qu’aucun manquement n‘impacte négativement le déroulement de l’examen, il a invité les chefs de centre à s’armer d’engagement, d’honnêteté, de rigueur et de réflexe administratifs.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here