PARTAGER
Mes Demba Ciré Bathily et Seydou Diagne, avocats de Khalifa Sall.

Les avocats de Khalifa Sall pensent que leur boycott du procès est une «défense de rupture». Pour Me Oussey­nou Fall et Cie qui estiment que «Macky Sall a déjà arrêté sa décision de condamner Khalifa Sall», ils entendent poursuivre leur combat devant la Cour suprême et le Conseil constitutionnel.

Après avoir boudé le procès en appel mercredi dernier, les avocats de Khalifa Sall ont jugé nécessaire de faire la genèse de cette affaire. Face à la presse hier, Me Ousseynou Fall a précisé qu’ils n’ont pas démissionné, mais que cette position a été prise avec l’accord de leur client. Il préfère qu’on parle de «retrait» et non de «boycott». «C’est une autre méthode de défense. Lorsque les droits de la défense sont piétinés, insultés, nous autres avocats avons une autre forme de défense qu’on appelle une défense de rupture. C’est une forme qui nous permet de nous retirer du procès pour laisser le juge seul avec sa conscience. Mais nous n’allons pas servir de caution à ce simulacre de justice. Qu’on soit là-bas ou pas, Macky Sall a déjà arrêté sa décision de condamner Khalifa Sall comme il l’a fait avec Karim Wade», a-t-il dit. M. Fall de justifier leur bouderie par «l’attitude méprisable du juge Demba Kandji qui a rejeté toutes (leurs) demandes». Mais aussi, ajoute-t-il, «le traitement partial a fait que nous avons dit que nous n’allons plus continuer à nous faire humilier et laisser notre client se faire insulter gratuitement par ces gens». Le Collectif des avocats de Khaf’ ne compte pas abdiquer. «Après la Cour d’appel, nous allons traduire le dossier devant la Cour suprême et le Conseil constitutionnel. Nous l’amènerons là où il faut pour avoir un bon jugement», a dit Me Aliou Cissé.
Interpellé sur la déclaration de candidature de Khalifa Sall, Me Khouraïchi Ba dit : «Nous constatons que rien ne peut lui arriver pour l’instant. Il est électeur et éligible, le problème ne se pose pas. Aujourd’hui, il a les mêmes droits que ceux qui sont dehors et qui ont déclaré leur candidature.»
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here