PARTAGER

C’est aujourd’hui que le Ps devrait se pencher sur l’exclusion de Khalifa Sall et Cie qui ont osé défier un ténor comme Tanor. Seulement, ce Bureau politique est aussi considéré par les frondeurs comme un bourreau politique qui va sceller le sort d’un homme qui ne cache plus ses ambitions. Sauf que le maire de Dakar aura encore à faire avec une affaire «Sall» qui pourrait ruiner ses espoirs de devenir Khalife. Il ne pourra s’en remettre qu’à la «sagesse» des 7. Il y a 2018 interrogations sur l’avenir de Khalifa Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here