PARTAGER

«Les limites du Plan de résilience économique et sociale face à la pandémie du Covid-19, le bradage du littoral, la question des litiges fonciers, la lourdeur de la dette publique, le vol honteux des gazelles oryx par des autorités», entre autres, sont autant de problèmes qui peuvent conduire le Sénégal «au chaos». C’est l’alerte lancée par les jeunes du Congrès de la renaissance démocratique (Crd), quelques jours après que leurs aînés ont «disqualifié» le Président Macky Sall de la médiation dans la crise malienne. «Cette gouvernance est successivement entachée par des scandales qui s’expliquent par un manque d’éthique et de morale, le clientélisme politique, l’impunité, la gabegie, l’insolence et l’arrogance. Face à ce régime insoucieux des urgences et enjeux de l’heure, la jeunesse du Crd s’engage dans le combat auprès du Peuple», ont il informé dans un communiqué. Les poulains de Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall, Mamadou Lamine Diallo et autres encouragent d’ailleurs les syndicats à «engager le combat pour le respect des droits des travailleurs».
Les jeunes du Crd demandent par ailleurs à la population de respecter les mesures barrières, même si le «gouvernement a échoué sur la gestion du Covid-19». Concernant la lutte contre les biens mal acquis, ils pointent un doigt accusateur sur le régime de Macky Sall. «Comment un ministre de la République peut acheter un appartement à coup de centaines de millions ?», s’interrogent-ils sans autre précision.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here