PARTAGER

Les malfaiteurs continuent de sévir sur le corridor Tam­bacounda-Bamako. Ils ont attaqué plusieurs véhicules dont celui du sous-préfet de Boyen­gueul Bamba. Et emporté des sommes d’argent importantes et des téléphones portables qui appartiendraient au sous-préfet. Armés de fusils et autres armes, ils continuent de dicter leurs lois sur le corridor, malgré les patrouilles des Forces de défense et de sécurité. «Ils étaient 6 à surgir des buissons pour arrêter les véhicules, explique la source. C’est par la suite qu’ils ont commencé à dépouiller les passagers de leurs bagages.» Seulement peu après le braquage de la voiture «7 places», le véhicule du sous-préfet est arrivé et immobilisé.
La gendarmerie, informée, a rallié les lieux, mais sans y trouver les brigands qui sont actuellement intensément recherchés. Des populations approchées parlent de faits récurrents durant cette période. A chaque approche de la Tabaski, il est noté des attaques sur la route, déplorent les populations. «L’Etat doit nous aider à mieux sécuriser les usagers de la route qui sont menacés en ces moments», appellent les populations.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here