PARTAGER

Le ministre des Sports a profité de son séjour hier dans la capitale du Sine pour lancer un message de solidarité à l’endroit des sportifs sénégalais expatriés. Dans la foulée, Matar Ba leur a demandé de se conformer scrupuleusement aux recommandations de leur pays d’accueil.
«Quand vous êtes dans un pays où on demande aux gens de ne pas sortir, il ne faut pas sortir», leur conseille-t-il. Non sans dire tout son optimisme quant à une victoire finale du Peuple sénégalais sur le Covid-19.
Interpellé sur le bras de fer qui oppose actuellement le Comité national de gestion (Cng) de la lutte et les arbitres, Matar Ba n’a pas souhaité trop épiloguer sur la question. «Je ne parlerai pas de cette question parce que si par exemple un joueur de football ou un arbitre était suspendu, ce ne serait pas au ministre que je suis de régler ce problème. Nous avons délégué des pouvoirs à des Fédérations et à des Comités de gestion, je pense que quand il y a un problème, on doit le régler à l’intérieur de ces instances-là», a-t-il fait savoir.

Mépris pour ceux qui l’attaquent
Avant de laisser entendre que si quelqu’un n’est pas satisfait d’une décision qui a été prise à son encontre, il a le droit de faire un recours.
A l’endroit des gens qui l’attaquent parce qu’il serait de connivence avec le président du Cng, le Dr Alioune Sarr, le ministre des Sports a dit ne pas vouloir se rabaisser à leur niveau en leur répondant.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here