PARTAGER

Par bravade, les avocats de Khalifa Sall s’étaient permis de critiquer vertement les décisions du Conseil constitutionnel se rapportant aux dernières Législatives. Cette sortie aurait pu prendre des proportions énormes quand on connaît la sensibilité de la magistrature sénégalaise, en tout ce qui se rapporte à sa dignité. Ne voulant sans doute pas que les choses s’enveniment, l’Ordre des avocats a décidé de sévir envers leurs deux collègues. Suffisant pour calmer la magistrature ? Espérons-le !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here