PARTAGER

La surprise vient encore de l’Assemblée. Le budget du ministère le plus important du pays a été adopté hier sans débats. Au bout du marathon budgétaire, les députés ont donc décidé de taper fort en imaginant une fin de leur session de façon aussi inédite. Que retenir de ça ? Une marque de confiance à l’endroit de Abdoulaye Daouda Diallo qui le considère comme tel ? Ou une volonté d’éviter d’éventuels sujets fâcheux ? C’est une énigme, mais la loi de la majorité l’emporte toujours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here