PARTAGER

Le président du Conseil départemental de Vélingara, El Hadji Ibrahima Barry, a ouvert samedi passé la session budgétaire de l’année 2018 de son institution. A l’issue de la première journée, il a informé que le conseil devra revoir à la baisse son budget qui devra être de l’ordre de 366 millions de francs Cfa. Il s’agit d’un «budget réaliste, mais très ambitieux». Il se justifie : «Le Président Macky Sall a décrété l’année 2018 année sociale. Nous avons comme ambition d’accompagner les projets des jeunes et des femmes. Nous voulons le faire en investissant massivement en matériels pour appuyer les femmes et les jeunes, les aider à mener des activités génératrices de revenus.»
Ce n’est pas tout. Le Conseil départemental compte aussi construire 2 salles de classe dans le lycée de Pakour, un «lycée entièrement en abris provisoires où l’Etat n’a pas encore construit de bâtiments».
Au cours de cette première journée, le conseil a célébré 2 citoyens de la ville de Vélingara. Il s’agit de l’octogénaire Pape Atoumane Diop, l’un des plus vieux journalistes encore vivant au Sénégal. Il fut correspondant de Dakar Matin, ancêtre du journal officiel Le Soleil et correspondant de ce journal jusqu’en septembre 2015, terrassé par une maladie. L’autre personnalité est feu Souleymane Seydi, septuagénaire, décédé en janvier passé, ancien membre du Conseil départemental, élu sur la liste de l’Alliance des forces de progrès (Afp). Ils ont été choisis, selon M. Barry, pour les valeurs communes qu’ils partagent. Des valeurs de «générosité, de partage, d’humilité et de patriotisme de terroir».
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here