PARTAGER
Yoro Moussa Dministère de l’Economie numérique iallo Sg du

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’institutionnalisation du genre, le ministre de l’Economie numérique et des télécommunications tient depuis hier un atelier de renforcement de capacités en planification et budgétisation sensible au genre. L’objectif est de doter la Cellule genre de ce département, de ressources et techniques nécessaires à l’exécution de ses missions.
Au terme de cette formation, les cibles qui sont les membres de cette Cellule genre seront capables de s’approprier tous les éléments techniques qui composent la problématique du genre. «Il s’agit de permettre aux acteurs de pouvoir renforcer leurs capacités en matière de maîtrise de la problématique du genre afin qu’à chaque fois qu’il est prévu une planification de budgétisation, un programme, qu’on accorde une place importante au genre», a expliqué Yoro Moussa Diallo, qui souhaite une réussite de cette intégration au niveau de chaque ministère. «C’est pour rééquilibrer ce qui se passe au niveau de l’Adminis­tration au Sénégal. On n’a pas encore accordé une grande importance aux compétences dévolues aux femmes surtout dans l’Administration pour accéder à certaines responsabilités, permettre d’avoir une politique beaucoup plus en adéquation avec ce qu’elles produisent», a développé le directeur de Cabinet du ministre de l’Economie numérique et des télécommunications.
Les défis à relever consistent à veiller à ce qu’il y ait un équilibre jusqu’ici fragile dans beaucoup de secteurs. «Qu’on permette à ces femmes d’accéder aux postes de responsabilités, d’avoir une idée claire de ce qu’elles peuvent apporter dans le cadre de l’Economie du Sénégal notamment dans le cadre de l’Econo­mie numérique», dira M. Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here