PARTAGER

Jugée le 22 août 2017 devant la chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Ouagadougou, l’affaire des 251 millions de francs Cfa détournés au Siao (Salon international de l’artisanat de Ouagadougou) devait connaître son délibéré ce mardi 12 septembre 2017. A l’audience du jour, le juge a finalement renvoyé sa décision au mardi 26 septembre prochain.
Siriki Coulibaly, agent comptable et Claude Guébré, caissier, en service au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (Siao), sont accusés des faits de détournement de derniers publics à hauteur de 251 millions de nos francs. Poursuivi également pour délit d’apparence, l’agent comptable reconnait avoir prélevé plus de 231 millions de francs Cfa, mais pas plus que cela. Tandis que le caissier réfute toute implication dans cette affaire et invoque le cambriolage de son bureau fin janvier 2017.
Lors de leur comparution, l’Etat représenté par l’agent judiciaire du trésor, avait souhaité voir le Tribunal condamner les co-accusés à payer solidairement la somme de trois millions de francs Cfa à titre de dommages et intérêts pour le préjudice subi par le Siao et plus de 251 millions de nos francs à titre des sommes détournées. Le procureur du Faso, quant à lui, avait requis une condamnation à 10 ans de prison ferme et une amande de 10 millions de francs Cfa pour chacun, et à payer solidairement les 251 millions dissipés.
lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here