PARTAGER

Un accord aurait été trouvé ce lundi entre Ancelotti et Everton. Une info de Sky Sports, qui affirmait plus tôt dans la journée que le tacticien était sur place. Les négociations ont effectivement bien progressé au cours de la journée, et ce sont Farhad Moshiri, l’actionnaire majoritaire du club, ainsi que le président Bill Kenwright, qui ont fait de l’Italien la priorité pour le banc de Goodison Park.
Le média ne donne pas encore d’informations plus approfondies sur les modalités du contrat qui attend l’ancien du Paris Saint-Germain, mais ce dernier s’apprête donc bien à retrouver la Premier League après une belle étape à Chelsea (2009-2011). Il avait notamment remporté une Premier League et une FA Cup avec les Blues. C’est cependant une autre paire de manches qui l’attend du côté d’Everton, puisqu’il va devoir éloigner le club de la zone rouge et éventuellement tenter de grappiller une place en Europa League…
Toujours en quête d’un entraîneur, Arsenal avait placé l’adjoint de Pep Guardiola dans la liste de ses cibles préférées. Et visiblement, l’Espagnol est aujourd’hui en pole position pour s’asseoir sur le banc de l’Emirates.
Promu coach intérimaire depuis le licenciement deUnai Emery, Freddie Ljungberg ne fera donc pas de vieux os en tant qu’entraîneur de l’équipe première des Gunners. Venu jouer les pompiers de service, le Suédois ne parvient pas à enrayer la dynamique négative des Londoniens qui restent sur 1 victoire, 2 nuls et autant de défaites lors de leurs 5 derniers matchs, toutes compétitions confondues. Sans surprise, il sera donc remplacé dès que le board du club tiendra enfin l’heureux élu. Et selon Skysports, le profil le plus séduisant pour les Gunners est celui de Mikel Arteta.
Avec Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here