PARTAGER

A quel ministre se fier ? Les épreuves physiques du Bac étaient jusqu’ici écartées de cet examen par le ministre de l’Enseignement supérieur le jour de la reprise des cours pour les classes d’examen. Voilà qu’hier son collègue de l’Eduction nationale vient prendre son contre-pied. Cette nouvelle donne n’emporte pas l’adhésion des profs d’Eps dont le président de leur amicale demande à ses collègues de rester chez eux. Du coup, ces enseignants veulent se faire respecter des autorités. Quand on est en face d’un gouvernement sans Premier ministre, ça va dans tous les sens et, bonjour la cacophonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here