PARTAGER

Le Cadre de programmation par pays (Cpp) pour le Sénégal entre le gouvernement et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) pour la période 2019-2023 a été officiellement lancé hier à Dakar. Le document a pour objectif d’établir, pour les cinq prochaines années, les relations de collaboration entre la Fao et le gouvernement du Sénégal sur la base des priorités définies par le gouvernement dans ses principales politiques et stratégies relatives au secteur agricole et rural.
Trois axes d’intervention stratégiques prioritaires ont été conjointement définis entre les différentes parties prenantes, d’après le coordonnateur du Bureau sous régional de la Fao pour l’Afrique de l’Ouest et représentant de l’organisme au Sénégal, Gouantoueu Robert Guei.
Le premier axe est lié à la «Promotion d’un secteur agro-sylvo-pastoral, halieutique et aquacole durable, diversifié, compétitif, inclusif et porteur de croissance». Le deuxième axe consiste à «l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition ainsi que le renforcement de la résilience des populations vulnérables». Le troisième et dernier point concerne «la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles».
Le coût provisoire du Cpp est de 29 milliards de francs Cfa. A ce jour, un gap de 18 milliards reste à combler par les parties prenantes. Le ministre de l’Economie, du plan et de la coopération a invité la Fao à renforcer son rôle de plaidoyer et de mobilisation de ressources auprès des partenaires, afin que les activités planifiées dans le Cpp et adressant les priorités mentionnées ci-dessus, soient mises en œuvre pour avoir des impacts sur le développement.
«Le gouvernement, à travers mon département, vous réaffirme sa solidarité et son engagement à vous accompagner dans vos efforts de mobilisation des ressources nécessaires pour exécuter le Cpp qui constitue le document de référence des interventions de la Fao au Sénégal», a dit Amadou Hott à la cérémonie de lancement du Cpp.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here