PARTAGER

La Fifa soupçonnerait le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, de corruption. La Commission d’éthique de l’instance dirigeante du football mondial aurait même ouvert une enquête. Détails.

Le quotidien madrilène Marca vient de lâcher une bombe. Le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, serait un corrompu. Le média espagnol nous apprend que la Commission d’éthique de la Fédération international de football (Fifa) a ouvert une enquête pour tenter de clarifier une série de faits et d’irrégularités financières attribués au Malgache.
Ces investigations sont le fruit d’une plainte déposée par l’ancien Secrétaire général de la Caf, l’Egyptien Amr Fahmy. Ce dernier accuse Ahmad Ahmad de corruption et d’abus de pouvoir.
Le patron de la Caf aurait versé des pots-de-vin d’une valeur de 20 000 dollars à plusieurs présidents de Fédérations africaines, dépensé plus de 400 000 dollars pour acheter des voitures en Egypte et à Madagascar, son pays, où il a créé un bureau satellite. Ce n’est pas tout. Ahmad Ahmad ferait également face à des accusations de harcèlement sexuel présumé sur quatre employées de la Caf.
En poste depuis 2 ans seulement, l’étau semble se reserrer autour du président de la Caf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here