PARTAGER

La Coupe d’Afrique des nations 2021, programmée au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2021 pourrait être reportée, a annoncé le Secrétaire général par l’intérim Abdelmounaim Bah.

Lors d’une déclaration accordée aux médias via le forum WhatsApp d’Afrique Football Media, le secrétaire général par l’intérim de la Caf, Abdelmou­naim Bah, a indiqué que les perturbations dans le calendrier de la Caf en raison de la propagation du coronavirus risquent d’avoir des répercussions sur la date de déroulement de la prochaine édition de la Can. Le Secrétaire général par intérim de la Caf a souligné que pour l’instant, la Can se déroulera aux dates annoncées mais si la crise actuelle perdure sur l’année 2020, la tenue de la compétition entre janvier et février sera impossible.

Deux fenêtres pour boucler les éliminatoires
La Caf a besoin de deux fenêtres internationales pour jouer le reste des éliminatoires (quatre journées) de la Can 2021, a indiqué Abdelmounaïm Bah. «Nous pouvons les jouer deux par deux (deux matchs par journée), donc nous avons besoin de deux fenêtres internationales», a-t-il dit. Il a rappelé qu’il y a quatre fenêtres à disposition avant la fin de l’année 2020. Il y a celles de juin, septembre, octobre et novembre, a-t-il précisé. Pour lui, cela veut dire qu’à ce stade, tout reste possible au sujet des éliminatoires de la prochaine édition de la Can. En tout état de cause, la crise actuelle perturbe les calendriers, a-t-il dit. Il signale qu’il y a un groupe de travail au sein de la Caf qui réfléchit aux différentes options dans le cadre de la programmation des prochaines journées éliminatoires. «Au niveau de la Fifa aussi, il y a un groupe de travail qui a été mis en place, qui réunit l’ensemble des confédérations», a-t-il rappelé. Mais, il estime qu’il est trop tôt pour s’avancer sur les prochaines dates éliminatoires.
«Toutes les options sont sur la table et ce qui est sûr, c’est que la Can est toujours prévue en janvier-février», a-t-il par ailleurs ajouté. Les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Can, initialement prévues fin de mars, ont été reportées à cause de la pandémie du coronavirus. Con­cernant le Chan, le Secrétaire général par intérim a exclu la tenue en juin-juillet, au Cameroun. «Un Chan en juin-juillet ne nous semble pas envisageable pour deux raisons. Tout d’abord, les conditions climatiques et d’autre part, le mois de juin semble très proche pour prendre le risque de réorganiser une compétition comme le Chan qui demande beaucoup de préparation en amont», a-t-il expliqué. Initialement prévue du 4 au 25 avril 2020 au Cameroun, cette compétition met aux prises des sélections composées de joueurs évoluant dans leurs championnats. Elle a été repoussée en raison de la pandémie du coronavirus qui touche plusieurs pays africains.
S’il est difficilement envisageable que le tournoi se déroule en juin-juillet, M. Bah informe que l’option demeure de le faire jouer au Cameroun au cours de l’année 2020 «si les conditions sanitaires le permettent».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here