PARTAGER

Ce mardi 9 juillet au Caire, le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, a fait de l’ombre à la Coupe d’Afrique des Nations. Dans les couloirs de la Caf, on ne parle que de la suspension du 3e vice-président de l’instance pour une durée d’une année de toutes activités liées au football. Fouzi Lekjaa aurait agressé physiquement l’arbitre Bame­lak Tessema lors de la finale retour Coupe de la Caf entre Berkane et Zamalek.
Contacté par Le360 Sport, le porte-parole de la Fédération, Mohamed Makrouf, a expliqué que «la fédération n’a reçu aucune décision officielle de la part de la Caf». «L’arbitre de la rencontre n’a rien mentionné dans son rapport qui mérite une telle sanction envers Fouzi Lekjaa. En plus, Lekjaa n’a pas été invité à comparaître devant la Com­mission de discipline qui s’est réunie ce mardi au Caire», rajoute Ma­krouf.
Quid de la réaction de Ahmad Ahmad ? Le bras droit de Lekjaa a expliqué que le président de la Caf «n’était même pas informé de cette affaire. Et dès qu’il a été mis au courant, il a donné ses instructions de ne prendre aucune décision pendant la Can». «Une nouvelle réunion se tiendra après la Can pour trancher sur le dossier», conclut Makrouf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here