PARTAGER

Le Comité d’urgence de la Caf s’est réuni ce week-end au Caire en Egypte. Parmi les décisions, la nomination d’un Coordinateur général administratif. Un nouveau poste confié à un Marocain.

A 5 mois du coup d’envoi de la Can 2019, le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad, a décidé de renforcer l’organigramme de l’instance panafricaine en nommant dimanche le Marocain Hajji Mouad au poste de Coordinateur général administratif.
Le nouveau venu «aura pour rôle de coordonner toutes les actions de l’administration de la Caf et de faire le lien entre le président et le Secrétaire général pour les prises de décision et leur application», précise l’instance africaine à Afrik-foot.
«Avec la préparation de la Can 2019 qui doit se faire en cinq mois, j’ai décidé de nommer un Coordinateur général pour avoir une administration plus forte et une meilleure circulation de l’information entre la partie politique et la partie administrative», a expliqué Ahmad. Selon le patron du football africain, «l’expérience de Mouad Hajji dans le football et dans l’administration du football apportera le dynamisme requis à notre institution». Mouad Hajji rejoint du coup au sein de l’instance dirigeante son président de Fédération, Fouzi Lekjaa, membre influent du Comité exécutif de la Caf.
Sur la forme la création d’un tel poste peut s’expliquer, si on suit l’argumentaire de la Caf. Par contre sur le fond, le fait pour le président Ahmad de choisir un Marocain va encore pousser certains à se poser des questions sur la proximité notée entre le président de la Caf et les dirigeants sportifs du Royaume chérifien.
Dans notre édition du mercredi 23 janvier 2019, dans notre ru­brique «Décryptage», nous avions justement évoqué cette proximité qui fait désordre et qui a fini d’impacter la prestation de certains arbitres quand ils officient dans des matchs ou compétitions où des clubs marocains sont engagés.
En témoignent les derniers matchs en Ligue africaine des Champions et en Coupe Caf où des dirigeants sud-africains et sénégalais ont dénoncé l’attitude des arbitres accusés de rouler pour les représentants marocains.
La «razzia marocaine» notée lors des derniers «Caf Awards», organisés à Dakar, est venue con­forter tous ceux qui pensent que le patron de la Caf accorde «trop de faveurs à ses amis marocains». A la prochaine nomination…

Es Tunis-Raja le 29 mars  : La Supercoupe de la Caf au Qatar

Réunie en Comité d’urgence, la Confédération africaine de football a enfin fixé la date de la Supercoupe de la Caf qui opposera l’Espérance sportive de Tunis (vainqueur de la Ligue des Champions) au Raja Casablanca (sacré en Coupe Caf). Celle-ci aura lieu le 29 mars prochain à Doha au Qatar, comme pressenti. Pour rappel, le choix de délocaliser la rencontre au Qatar a fait grincer des dents du côté des Sang et Or puisque c’est généralement le vainqueur de la C1 qui a l’avantage d’accueillir cette affiche à domicile.

hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here