PARTAGER
Mame Mbaye Niang, ministre de la Jeunesse.

Le ministre Mame Mbaye Niang souligne que l’opposition avance des contrevérités, en critiquant souvent la gestion du Président Macky Sall. Le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne défendait cette position samedi à Cambérène en marge de la visite qu’il a effectuée chez le Khalife général des Layènes, Serigne Abdoulaye Thiaw Laye.

C’est un Ziar transformé en tribune politique. En marge de sa visite chez le Khalife général des Layènes, le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, en a profité pour solder ses comptes avec l’opposition en l’accusant de faire dans la «désinformation» à propos de l’arrestation de Khalifa Sall.  C’est pour ne pas laisser le terrain libre aux opposants qui «continuent à manipuler l’opinion»  que le ministre de la Jeunesse a pris son bâton de pèlerin en rendant visite samedi dernier à la famille du Khalife général des Layènes, Serigne Abdoulaye Thiaw Laye, basée à Cambérène. Venu pour «rétablir la vérité», le ministre de défendre sa chapelle politique  en soutenant qu’il «n’ y a pas d’arrestation arbitraire au Sénégal». en faisant allusion à l’emprisonnement du maire de Dakar accusé de détournement de deniers publics. «Il faut laisser la justice faire son travail. Il y a beaucoup de contrevérité qui sont débitées à l’endroit du président de la République.  Quiconque est coupable de mal gestion aura affaire avec la justice et cela quelle que soit son appartenance politique. C’est la justice qui tranche. Il y a une désinformation  manifeste de la part de l’opposition», a martelé le ministre de Mame Mbaye Niang, accompagné de Mme Thérèse Faye, directrice de l’Agence de la petite enfance, des membres des jeunesses républicaines, de Benno bokk yaakaar et des responsables de l’Apr à Cambérène dont Issa Sow et Ibrahima Ndiongue «Gazou». Critiquer le bilan de Macky Sall et de son régime jugé pourtant positif par le ministre de la Jeunesse est l’autre exercice auquel se livrent les membres de l’autre camp, selon le ministre, même s’il reconnait  que quelques difficultés  escortent le quotidien des Sénégalais. «Nous constatons que nous avons un bilan à défendre et à présenter. Et que nous n’accepterons pas que les Sénégalais soient désinformés  ou manipulés avec des choses qui ne reposent sur rien», indique-t-il. Constatant que «les arguments des pourfendeurs du régime sont démentis», Mame Mbaye Niang cite pour s’en convaincre les accusations «disant qu’on cherchait à légitimer l’homosexualité au Sénégal à travers le référendum avant de prêter ces temps-ci l’intention au président de la République de vouloir installer son jeune frère, Aliou Sall, à la tête de l’Assemblée Nationale». Fort de la victoire du parti au pouvoir au dernier référendum, le ministre de la Jeunesse dit que l’Apr «n’a rien à craindre» de cette opposition «alliée désormais à Y en a marre».

«C’est la première fois qu’un ministre de la République vient à Cambérène 2»
Avant de se rendre chez la famille du Khalife général des Layènes, Serigne Abdoulaye Thiaw Laye, le ministre de la Jeunesse a fait un crochet à Cambérène 2 chez le responsable de l’Apr dans cette localité, Issa Sow. Une visite qui revêt un caractère symbolique aux yeux de M. Sow. «C’est la première fois qu’un ministre de la République vient à Cambérène. Nous sommes unis comme un seul homme pour donner un second mandat au Président Macky Sall et une majorité écrasante aux Législatives», a soutenu Issa Sow qui vit aux Etats-Unis.

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here